Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Nouveautés

Toutes les nouveautés

L'écharpe de portage

PORTER SON BEBE EN ECHARPE

 

L’écharpe : qu’est-ce que c’est ?

 

L’écharpe de portage se présente sous la forme d’une bande de tissu, d’une largeur d’environ 70cm pour une longueur variant d’environ 2,50m à 5,20m selon les tailles et les modèles. Le bébé et le porteur sont enveloppés dans le tissu, on appelle communément un « nœud » chaque manière différente de faire passer le tissu. On distingue 2 types d’écharpes :

  • Les écharpes extensibles
  • Les écharpes en coton sergé (non extensibles)

Les premières permettront principalement le portage de prématurés (sur avis médical !) et nouveau-nés. L’élasticité du tissu permet un meilleur enveloppement du tout petit et un effet « cocon » très confortable. Elles sont plus simples à nouer dans le sens où elles ne nécessitent pas un ajustement parfait du tissu pour que le portage soit agréable. En revanche lorsque l’enfant grossit, le tissu a tendance à se détendre, ce qui rend le portage moins confortable. Egalement de par l’élasticité du tissu, le bébé doit être soutenu par au moins 3 pans, ce qui limite les possibilités de portage.

Les secondes nécessitent un bon ajustement du positionnement et de la tension du tissu pour permettre un portage confortable, ce qui est sans doute un peu plus fastidieux pour un porteur débutant. Cela étant l’apprentissage est rapide et la technique vite maîtrisée… Il n’y a pas de limite au poids de l’enfant porté autre que l’envie des 2 protagonistes de poursuivre cette pratique, la toile peut résister à une tension d’environ 700kg pour les écharpes disponibles sur ce site ! En pratique et avec un peu d’habitude, il est encore possible de porter des bambins de 3 ou 4 ans sur de longs temps et sans souffrir.

 

L’écharpe sergé : un simple bout de tissu ?

 

Il est tentant de penser qu’une écharpe de portage n’est finalement qu’un bête morceau de tissu ourlé, et qu’après tout, on pourrait aussi bien aller dans un magasin de textile prendre une étoffe qui nous plait et confectionner soi-même son porte-bébé à moindre prix. C’est une erreur : une écharpe est un vrai porte-bébé à part entière !

En premier lieu, le tissage de l’étoffe est un élément important : trop rigide, les pans scient les épaules du porteur et amortissent mal les chocs liés aux mouvements, au contraire trop lâche, le maintien est mauvais, le centre de gravité est déplacé (donc poids du bébé plus ressenti), et comme précédemment les pans scient les épaules et les chocs ne sont pas bien amortis. Il est d’usage de préférer les écharpes en coton sergé croisé, coton extensible dans la diagonale du tissu et qui assure un bon équilibre entre la souplesse nécessaire au confort et la rigidité permettant un bon maintien du bébé.

Une bonne écharpe ne se détendra pas avec le temps. Un tissu de qualité médiocre risque de se déformer au gré des lavages et des différents portages, avec pour conséquences là encore une perte de confort d’utilisation.

Avoir en tête également qu’il n’est pas rare que le bébé vienne mâchouiller le tissu, les écharpes vendues sur ce site sont  tissées avec des fils non traités et les teintures utilisées sont non toxiques et exemptes de métaux lourds. Les écharpes que nous proposons ont ainsi obtenu la note d’ÖKO-Test Très Bien.

Même s’il est possible de trouver en magasin des tissus présentant un tissage semblant convenir au portage, il est peu probable que l’étoffe soit exempte de produits toxiques et rien ne garantit que le tissu ne se déformera pas après lavage.

 

Apprendre à installer bébé…

 

Le portage en écharpe est en plein essor. Même si les utilisateurs de ce système sont de plus en plus nombreux, il est malheureusement courant d’y voir les bébés mal installés…

L’idéal pour apprendre dans de bonnes conditions à installer son bébé en écharpe, c’est de prendre un cours de portage… Il en existe de multiples, proposés un peu partout en France. Un cours dure en général 2 à 3h, et on y apprend plusieurs techniques, à chacun ensuite de choisir ce qui lui convient le mieux au quotidien !

Le cours permet de se familiariser avec les longueurs de tissu, de prendre confiance en soi, et donne les bases d’un portage physiologique (gage de confort autant pour le porteur que pour le porté).

 

Quelle taille choisir ?

 

Les écharpes en sergé existent dans différentes tailles, chacune permet différents portages et se choisit en fonction de la morphologie du porteur.

Les nœuds de type « croisé » sont plus gourmands en tissu, et nécessitent l’utilisation d’une écharpe « longue » (plus de 4m), les nœuds type « berceau » ou « kangourou » peuvent se contenter d’écharpes plus courtes.

Il est conseillé de choisir une écharpe qui conviendra à la stature de la personne qui portera le plus souvent l’enfant : au vu de la diversité des nœuds proposés, il est peu probable que les autres ne puissent pas l’utiliser ensuite, quitte à la nouer différemment.

Le tissu ne se détendant pas au lavage, il n’est pas nécessaire de prévoir une écharpe plus longue que nécessaire en prévision d’un rétrécissement futur !

 

Mon bébé ne risque t-il pas de tomber ?

 

La question fréquente, que tout porteur en écharpe a entendu au moins une fois dans son parcours : « Mais il ne risque pas de tomber, votre bébé ? » (Variante : moi j’aurais trop peur que mon bébé ne tombe !).

La réponse est NON. Les nœuds sont faits de telle sorte qu’il est strictement impossible pour le bébé de chuter. En parallèle il est constamment maintenu lors de l’installation (soit par le porteur directement, soit par le tissu déjà installé autour de lui). Quant au tissu en lui-même, il supporte une tension d’environ 700kg, soit environ 100 fois plus que le simple poids de l’enfant…

L’écharpe est aussi sûre qu’un porte-bébé à sangles.