Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Meilleures ventes

Hop-Tye - Agadir
Hop-Tye
75,00 €
Bandeau PumpEase
Bandeau PumpEase
29,60 €
Oball Rattle - rose
Oball Rattle
12,00 €
Sling Kubeba bio - avallon
Sling Kubeba bio
68,00 €
Lady Cup
Lady Cup
27,90 €
Oball
Oball
8,00 €
undercover mama
undercover mama
22,00 €

» Toutes les meilleures ventes

Nouveaux produits

» Toutes les nouveautés

En direct de Facebook

Les couches lavables

COUCHES LAVABLES

Les couches lavables modernes

 

Lorsque l’on évoque les couches lavables, l’image des langes de nos grands-mères surgit souvent dans nos esprits. La couche lavable moderne n’a pourtant plus grand-chose à voir avec son « ancêtre »…

Même forme générale, système de fermeture semblable, la lavable d’aujourd’hui s’utilise exactement de la même façon qu’une couche jetable… sauf qu’elle se lave et peut ensuite être réutilisée ! Le petit truc en plus : son look coloré, qui la transforme en véritable accessoire de mode.

 

Pourquoi utiliser des couches lavables ?


Parce que c’est écologique

De la naissance jusqu’à la propreté (en moyenne 2,5 ans), on peut estimer qu’un enfant portera en moyenne 5500 couches, soit l’équivalent d’environ 1 tonne de déchets. Pour un seul enfant, les couches jetables représentent 4,5 arbres abattus et 25kg de plastique (obtenus avec 67kg de pétrole brut). Lorsque ces déchets sont incinérés, ils libèrent au passage les composés polluants des couches, notamment de la dioxine. S’ils sont enfouis, comptez 200 ans minimum pour qu’une couche se dégrade (polluant au passage le sol qui l’entoure). Si on ramène ses chiffres à la France, on compte l’utilisation annuelle de 3 milliards de couches environ, ce qui correspond à 5,6 millions d’arbres abattus et 47 000 tonnes de pétrole brut (15 200 tonnes de plastique) !

La fabrication d’une couche jetable nécessite 3,5 fois plus d’énergie et 2,3 fois plus d’eau que celle d’une couche réutilisable ! Elle génère en prime 60 fois plus de déchets solides. Les tissus des couches lavables, particulièrement celles biologiques, contiennent en outre bien moins de produits toxiques (important quand on sait que le bébé est en contact avec 24h/24 de la naissance jusque la propreté). Il n’y a pas ou peu de déchets.

 

Parce que c’est économique

L’utilisation des couches lavables permet de diminuer nettement le budget total du ménage consacré aux couches.

Pour un seul enfant, même en prévoyant plus de lavables que nécessaires, et même en comparant avec les prix des couches jetables « discount », le budget total de la naissance à la propreté est inférieur lorsqu’on utilise des couches lavables. En parallèle, les couches lavables peuvent être réutilisées pour les enfants suivants, ou revendues lorsqu’elles ont été bien entretenues.

 

Parce que c’est plus sain

L’argument phare des fabricants de couches jetables se situe dans la capacité d’absorption de leurs couches. Toujours plus absorbantes et toujours plus fines… mais à quel prix ? Une couche jetable se compose principalement de cellulose et de plastique, mais également d’une ribambelle de produits chimiques en tous genres (notamment au niveau du gel absorbant constituant le noyau). Les couches sont au contact de la peau du bébé 24h/24, jusqu’à ce qu’il soit propre. Les fesses de nos enfants sont alors constamment au contact aussi de ces différents produits.

Par ailleurs, le plastique constituant l’extérieur des couches jetables étant étanche, il empêche la circulation de l’air et la peau ne peut pas respirer. Les fesses sont certes au sec, mais cette étanchéité totale doublée du contact permanent avec des substances chimiques, favorise au passage les irritations et les érythèmes. Elle favorise également une élévation de la température au niveau des parties génitales, ce qui est problématique pour les petits garçons dont les testicules craignent les hausses de température (risques accrus d’altération de la spermatogénèse, et donc de stérilité).

 

Parce que c’est joli !

Les couches lavables allient différentes matières, textures et couleurs, et habillent joliment les fesses de nos enfants. De quoi agrémenter le moment du change !

 

Les différents types de couches lavables

 

Il existe plusieurs types de couches lavables.

 

Le système couche + culotte

Ce système est composé de 2 éléments : d’un côté une couche absorbante, de l’autre une culotte imperméable. On installe en premier la couche, puis on met en place la culotte, en s’assurant que cette dernière recouvre intégralement la couche (ce pour éviter ensuite des fuites).

A chaque change, il faut utiliser une couche propre, en revanche la culotte peut être utilisée plusieurs fois avant d’être lavée.

C’est le système qui est le plus efficace pour éviter les problèmes de fuite. Les couches sont souvent plus absorbantes que dans les autres systèmes et sont de fait généralement plus indiquées pour une utilisation la nuit. En revanche, elles sont aussi plus longues à sécher, et elles ont tendance à faire des fesses un peu plus grosses.

 

Les couches Tout-en-1 (TE1)

Les couches Tout-en-1 sont celles qui se rapprochent le plus des couches jetables : pourvues d’un revêtement étanche, elles ne nécessitent pas l’utilisation de culotte de protection. L’absorption est généralement assurée par des inserts, soit à glisser dans une poche spéciale de la couche, soit à poser au fond de celle-ci.

Il est possible de préparer plusieurs couches à l’avance, en positionnant les inserts, cela présente notamment un intérêt lorsque l’enfant est gardé en crèche ou chez une assistante maternelle, la personne en charge du change n’a plus qu’à prendre la couche déjà prête dans le sac et à la positionner comme elle le ferait avec une jetable classique.

Plus fines, souvent plus pratiques d’utilisation et séchant très rapidement, les « Tout-en-1 » restent en revanche souvent moins absorbantes que leurs homologues classiques décrites plus haut, et sont de fait plutôt à privilégier pour un usage de jour.